Triskellion

 » Un village désert. La chaleur étouffante de l’été. Des habitants qui se livrent à des rites macabres. Et un mystérieux symbole, omniprésent, qui cache un lourd secret. Bienvenue à Triskellion »

 » Un village désert. La chaleur étouffante de l’été. Des habitants qui se livrent à des rites macabres. Et un mystérieux symbole, omniprésent, qui cache un lourd secret. Bienvenue à Triskellion »

Si le résumé intrigue, le roman envoûte! Je trépigne d’envie de lire le tome 2 et 3, mais le temps, ce fichu temps qui fuit….

Tout ce que je peux dire, c’est qu’en lisant ce roman, vous suivrez un chemin intriguant quand soudain, l’auteur Will Peterson vous coupera l’herbe sous le pied. Si vous étiez assis, vous vous lèverez d’un bond, vous approcherez le livre de votre nez et peut-être même que vous vous exclamerez à voix haute « Quoi!!! ». Puis, vous en redemanderez… et vous serez servi!!

 

Gaston !

 

Une autre invention de Gaston...
Une autre invention de Gaston…

Est-ce que mon petit neveu trop mignon-dodu-chubbynou-d’amour aurait eu la chance de rencontrer Gaston Lagaffe, son chat, sa Mademoiselle Jeanne et sa ribambelle d’invention loufoque sans sa tante gaga de livre en tout genre qui lui forcera les bd entre les mains à la seconde où il saura distinguer un A d’un B? Sans doute, parce que mon neveu est le plusss meilleur. N’empêche, Gaston a rejoint depuis un moment les rangs des personnages de BD mythiques que seuls les fans vieillissants venus de cette époque sans Internet apprécient. Du moins est-ce ma lecture un peu mélancolique à propos de ces bandes dessinées européennes qui ont accompagné mon enfance.

Il sévit depuis 1957, ce Gaston, alors on affirmer qu’il y a de l’espoir, bien que son auteur ne soit plus de ce brave monde.

Prudence sur la route, on circule lentement.
Prudence sur la route, on circule lentement.

M’enfin, faut le découvrir, ce brave Gaston ! Personnage fétiche de Franquin, il a parcouru les pages du Journal Spirou et son parcours jusqu’à la bande dessinée est rien moins qu’exceptionnel, sinon un brin complexe. Ceci étant dit, hop, une pile de Gaston et une place au soleil, c’est tout ce que je demande cet après-midi !

 

 

Frances H. Burnett – Jardin et princesse

Des classiques à savourer, avec une tasse de thé, un de ces jour de pluie ou de neige.

 

Une porte mystérieuse cache un magnifique secret...
Une porte mystérieuse cache un magnifique secret…

De cette auteure anglaise du 19ième siècle, je n’ai lu que ces deux titres, au demeurant magnifiques : La petite princesse et  Le jardin secret.

La petite princesse, c’est l’histoire de Sara Crewe, fille unique d’un riche Anglais qui disparaît le jour de son anniversaire, ce qui va bouleverser la vie de la jeune fille. Il existe une panoplie d’adaptations, entre autre la bande dessinée Princesse Sara., qui connaît un certain succès.

Le jardin secret raconte comment Mary Lennox quitte l’Inde où elle a toujours vécu pour se retrouver, orpheline, dans le manoir anglais d’un oncle toujours absent. Avec Dickon et son rouge-gorge, elle découvre bientôt la clef d’un jardin qui recèle plus d’un secret.

Des classiques à savourer, avec une tasse de thé, un de ces jour de pluie ou de neige.

%d blogueueurs aiment cette page :